femme Belier

f_belier
22 mars au 20 avril
LE BÉLIER AU FÉMININ

Comment la reconnaître ?

Le visage est, le plus souvent, allongé, avec un ovale accentué; les pommettes sont saillantes et le front haut, le menton volontaire mais mince. Quelque chose ici évoque la tête de la brebis. La distance entre la lèvre supérieure et la base du nez est presque toujours très grande… La tradition veut que ce soit un signe de bienveillance. Le regard est à la fois franc et doux, plus doux que celui de l’homme du signe. La femme du Bélier ne sait pas cacher ses sentiments.

Les dents ne sont pas toujours bien rangées… On distingue parfois une u canine agressive» qui lui donne un charme inattendu. Contrairement aux hommes du signe, la femme a des mains longues, fortes et belles comme celles qu’on voit aux vierges des primitifs flamands. La silhouette est agréable, avec des jambes longues et musclées, une allure sportive. Elle se tient très droite, la tête légèrement rejetée en arrière, pour mieux regarder dans les yeux ses interlocuteurs.

Elle a adopté le pantalon d’enthousiasme, il lui va bien. Et comme elle a souvent le cheveu pauvre, elle a vite choisi de les coiffer à la garçonne. Ce qui renforce son air de jeunesse. Elle se maquille fort peu mais ne déteste pas les bijoux barbares.., qu’on ne trouve pas n’importe où. Elle a l’air saine et bien plantée. Avec un sourire irrésistible. C’est, avec ses armes à elle, une séductrice.

Comment se porte-t-elle ?

Généralement bien; elle a de l’énergie et de l’endurance; elle ne s’écoute pas; pas assez sans doute car, même lorsqu’elle est fatiguée, elle ne réduit pas son activité. Lorsqu’au réveil, elle se sent épuisée, elle devrait reconnaître le signal d’alarme… Si elle mène une vie saine, au grand air, en faisant un peu de sport et en dormant assez, il n’y a rien à craindre.

Le danger pour elle vient des grands chocs affectifs qui bouleversent son métabolisme et peuvent perturber tout son équilibre physiologique. Les passions malheureuses lui font sûrement plus de mal que les virus ou les microbes.

Lorsqu’elle a mal accepté sa féminité – pour de complexes raisons psychanalytiques par exemple – il arrive qu’elle somatise (qu’elle manifeste son conflit au niveau du corps) par une maladie aux seins ou aux organes féminins.

Parfois, elle perd brutalement ses forces. Ce qu’on appelait autrefois les maladies de langueur. Et qui ne sont peut-être que des dépressions nerveuses.

Les conseils donnés à l’homme du signe sont valables pour elles : elle doit apprendre à connaître ses limites et ne pas attendre pour consulter un médecin, si quelque chose ne va pas, au lieu de traiter cela par le mépris et l’impatience. Elle doit aussi apprendre à ne pas se laisser submerger par ses sentiments et ne pas oublier le mot de Freud : « La passion est une psychose socialement acceptable »

Comment réagit-elle ?

La femme Bélier, dans la vie, se comporte avec droiture et rigueur. Elle est capable de donner beaucoup, de faire beaucoup pt>ur ceux qu’elle aime. Par orgueil et parce qu’elle a le goût des beaux gestes, elle refusera bien souvent de se venger, elle ira même jusqu’à aider ses ennemis, pour leur prouver qu’elle vaut mieux qu’eus. C’est sa façon à elle d’être héroïque. Mais elle en a d’autres. Comme par exemple de prendre en charge les veuves et les orphelins. Et comme cela se sait vite, elle finit, là encore, par en faire plus qu’elle ne le peut. Mais elle ne sait pas dire non…

C’est une mère admirable, mais qui ne pourra pas toujours s’empêcher d’éprouver des préférences pour l’un ou pour l’autre de ses enfants. Elle ne cessera de se le reprocher et s’efforcera toujours d’être juste. Dans la vie, c’est un « bon petit soldat ». On l’estime : elle force le respect

Pour quoi est-elle faite ?

Elle fait certes partie des femmes que les métiers d’homme ne rebutent pas et qu’elle exerce aussi bien si ce n’est mieux qu’eux. Les professions de type altruiste la séduisent souvent parce qu’elles répondent à son besoin éperdu de dévouement – c’est une façon de se faire aimer. Elle peut devenir médecin, dentiste; parfois même la chirurgie l’attire. Elle réussit très bien avec les enfants qui ne résistent pas à son charme.

On voit aussi beaucoup de femmes Bélier attirées par le barreau. L’idée de défendre un a pauvre criminel irresponsable » et de toucher le cœur de pierre des juges représente une puissante tentation. Mais elle ne craint pas les métiers sportifs et dangereux. L’aviation des temps héroïques a connu des représentantes du signe, partageant leur gloire avec quelques femmes Sagittaire. Pendant la guerre elle était ambulancière.

Elle milite avec succès dans les organisations syndicales ou au sein du M.L.F. On sait qu’elle a du courage à revendre et qu’elle soutiendra toujours les plus belles parmi les causes perdues. Comme elle aime le contact humain et qu’elle est très active, on la trouvera souvent dans les relations publiques, le journalisme, etc. Il est évident que la femme du Bélier a tout à gagner à consacrer une bonne partie de ses forces à une carrière ou à une vie professionnelle intéressante. Oisive, elle ne résistera pas au plaisir de multiplier les conquêtes et sombrera dans le bovarysme le moins glorieux, sans en éprouver de réelles satisfactions. Sa t maison » ne lui suffit presque jamais; ce n’est pas le type de femme au foyer…

Comment aime-t-elle ?

C’est une passionnée, comme l’homme du signe. Mais ses sentiments sont plus profonds et plus durables. Lorsqu’elle s’est totalement vouée à un homme, elle finit par vivre à travers lui, par espérer, respirer, regarder à travers lui. Et cette passion la consume tout entière.

Mais avant de rencontrer ce « Grand Amour », elle essaie son charme. Jeune, c’est une allumeuse qui joue avec le feu. Elle a cependant moins d’amants qu’on ne lui en prête car elle a trop soif d’absolu. Il lui suffit de séduire et de traîner quelques cœurs après elle, pour le plaisir de faire une conquête et de se prouver à elle-même qu’on ne lui résiste pas. Pour elle, la victoire s’arrête là.

Certaines femmes du Bélier, très « libérées », décident un jour d’échapper à leur esclavage affectif ; elles mènent alors leur vie comme un homme. S’il le faut, elles iront « draguer » le soir où elles ne supportent plus leur solitude. On en voit parmi les femmes qui mènent des métiers d’hommes, ont des charges d’homme et que ceux qu’elles rencontrent dans le travail ou ailleurs ne regardent plus comme de vraies femmes. D’autres, pour les mêmes raisons, choisiront l’homosexualité.

Mais la native du Bélier qui vit seule, et semble avoir renoncé à l’amour, cachera une blessure inguérissable car son existence n’a de sens qu’à travers lui.

BÉLIER: TABLEAU No 1

Il est évident que tous les Béliers ne sont pas identiques. Le facteur ascendant apporte un correctif essentiel. Reportez-vous au tableau ci-dessous; vous saurez immédiatement quel est votre signe ascendant.

Si vous êtes né entre le20 et le 31 mars :

Naissance entre Ascendant
5h45 et 6h45 Bélier
6h45 et 8h Taureau
8 h et 9h50 Gémeaux
9h50 et 12h30 Cancer
12h30 et 15h Lion
15h et 17h45 Vierge
17h45 et 20h30 Balance
20h30 et 23h Scorpion
23h et 1h30 Sagittaire
1h30 et 3h30 Capricorne
3h3o et 4h45 Verseau
4h45 et 5h45 Poissons

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes né entre le 1er et le 10 avril :.

Naissance entre Ascendant
5h et 6h Bélier
6h et 7h20 Taureau
7h20 et 9h  Gémeaux
9h et 11h45 Cancer
11h45 et 14h15 Lion
14h15 et 17h Vierge
17h et 19h40 Balance
19h40 et 22h15 Scorpion
22h15 et 1h Sagittaire
1h et 2h30 Capricorne
2h30 et 4h Verseau
4h et 5h Poissons

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes né entre le 10 et le 20 avril:

Naissance entre Ascendant
4h20 et 5h20  Bélier
5h20 et 6h40 Taureau
6h40 et 8h30 Gémeaux
8h30 et 11h  Cancer
11h et 13h40 Lion
13h40 et 16h20 Vierge
16h20 et 19h Balance
19h et 21h30 Scorpion
21h30 et 0h Sagittaire
0h et 2h Capricorne
2h et 3 h20 Verseau
3h20 et 4h20 Poisson

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes :

BÉLIER ascendant BÉLIER (Mars-Mars) Feu-Feu :

On se trouve en face d’une sorte de a Bélier au carré » où toutes les tendances propres au signe se trouvent accentuées. Il n’est jamais facile de vivre cette a compression » du signe qui devient trop explosif. Le a double Bélier » trouve un a exutoire r dans le signe qui lui fait face : la Balance ; il sera donc plus charmeurs moins brusque mais ne dépassera pas facilement son égocentrisme. Agit et réagit si vite qu’il n’a pas le temps de composer avec les circonstances ou avec les sentiments des autres. L’impulsivité même. Forte affirmation de soi. Pourtant, au moment le. plus inattendu, il aura une hésitation, un doute… il faut voir là l’irruption de sa a conscience Balance » qui le tiraille parfois et le retient devant certains dangers. Attirance pour la Balance.

BÉLIER ascendant TAUREAU (Mars-Vénus) Feu-Terre :

Le Bélier fonce, entreprend, découvre, commence les choses et c’est le Taureau qui, prenant le relais, apporte un élément de patiences d’esprit de suite, mène à bien ce qui n’a été que commencé par le Bélier. Le Taureau peut accentuer l’égoïsme du Bélier parce qu’il est sensuel, réaliste, attaché aux biens de ce monde et peu porté su sacrifice mais il lui permet aussi de mieux s’organiser, de tirer un parti plus concret de ses idées parfois géniales, en tous cas profondément neuves. Amour profond de la vie, volonté d’aboutissement et d’efficacité, capacité de travail vertigineuse ; l’endurance et la vigueur du Taureau s’allient à la fougue du Bélier. Personnalité qui mettra du temps à s’affirma. Problèmes liés au père (malade, absent, ruiné…). Attirance pour le Scorpion.

BÉLIER ascendant GÉMEAUX (Mars-Mercure) Feu-Air :

Le Gémeaux « cérébralise »le Bélier, accentue son goût du contact, de la communication, mais « accélère » le signe et aggrave les risques d’instabilité, de dispersion, de jeu. Incapacité à revenir en arrière. Le Bélier va de l’avant, le Gémeaux vit dans l’instant : pas d’enracinement possible pour ce feu follet. Très jeune longtemps; aime rire et s’amuser. Aime mettre les autres « en boîte », mais sans méchanceté. Aime la vitesse, le changement, les idées, l’aventure. Complicité entre Mars et Mercure, les deux maîtres du signe qui donnent un don de parole, du mordant, de la nervosité. La bougeotte. Attirance pour le Sagittaire.

BÉLIER ascendant CANCER (Mars-Lune) Feu-Eau :

La maturité est lente à venir ; veut tout et tout de suite ; à la fois F le désir du risque et le besoin d’un refuge ; difficultés à rompre avec le milieu familial; mélange d’esprit révolutionnaire et de conservatisme: Échecs dus au tempérament velléitaire et succès dus à l’imagination. Doit tout tenter pour être à la hauteur de ses rêves. Aime ! les enfants et la famille; beaucoup de tendresse; garde longtemps un côté enfant. Aime les femmes maternelles. Sensible et susceptible. Puissants conflits intérieurs mais l’angoisse ne s’avoue pas facilement. ‘ Fraîcheur d’âme, spontanéité, nature romanesque, souvent déçue. La réussite peut tout changer. C’est d’elle seule qu’il tirera sa force. Ambition secrète qui sous-tend l’action. Attirance pour le Capricorne.

BÉLIER ascendant LION (Mars-Soleil) Feu-Feu :

De l’impulsivité, du courage, de la bravoure; s’impose par son rayonnement ; beaucoup de magnétisme et d’ascendant sur les 5autres. Nature généreuse, « royale », incapable de « compter ». Du panache. Le goût – jusqu’au défi – du geste élégant et de l’acte gratuit. Très affectif ; on peut l’ « avoir » au sentiment… (son talon d’Achille). Beaucoup d’orgueil et la nécessité. d’avoir de soi une excellente opinion. Parfois mystique. L’esprit a croisade v. Rien ne peut le décourager et son optimisme tient bon. Aime lutter mais manque de patience. Vise trop haut ou se croit trop invulnérable. Cette combinaison, essentiellement virile, est difficile à vivre par une femme : il lui faut l’autorité dans la vie professionnelle. Vie généralement marquée par de grands voyages. Attirance pour le Verseau.

BÉLIER ascendant VIERGE (Mars-Mercure) Feu-Terre : 

Difficile et contradictoire. Cette position qui place le Soleil en VIII° Maison accentue les tendances à l’angoisse, les conflits intérieurs. Vie marquée par des deuils ou présence de la mort. Contradiction entre le désir d’aventures et le besoin de sécurité. Accentue la nervosité, la cérébralité, la curiosité d’esprit. Peut s’en sortir en consacrant une partie de sa vie à amasser des biens, – peut-être les héritages interviendront-ils afin de pouvoir « se lancer e dans la seconde. L’audace et le sens pratique peuvent alors assurer la fortune. Avec l’âge, les tendances opposées peuvent s’harmoniser, la Vierge apporter un peu d’ordre et calmer la fougue du Bélier, l’aider à mesurer ses risques. Plusieurs métiers ou vie professionnelle marquée par des changements, de la diversité. Attirance pour les Poissons:

BÉLIER ascendant BALANCE (Mars-Vénus) Feu-Air :

Structure d’opposition, difficile à vivre parce que totalement axée sur l’affectivité, revendiquant le bonheur pour soi mais capable de sacrifice absolu pour l’autre. Souvent déchiré entre un élan aveugle et le souci de l’opinion. Risque de ne plus vivre que pour les autres. Et surtout, bien sûr, à travers l’être non pas aimé, mais adoré. Heureux, donne beaucoup à tous, gagne tous les cœurs ; ferait du charme à un aveugle sourd et muet : besoin absolu de plaire et d’être aimé. En cas de drame sentimental, risque de s’effondrer, de sombrer dans la dépression, la maladie, l’alcoolisme, ou de consacrer toutes ses forces à la charité active… On ne peut rencontrer plus romantique et plus passionné. Attirance pour un autre Bélier.

BÉLIER ascendant SCORPION (Mars-Pluton) Feu-Eau :

Remarquable puissance d’action, extrême combativité; force d’opposition. Le caractère n’est certes pas facile mais la personnalité « existe ». Tout dépend de la façon dont l’agressivité est utilisée : Canalisée vers une activité altruiste, médicale par exemple, tout ira bien. Si le sujet n’ « a pas le courage de son audace », il risque de tomber malade ou de retourner contre lui-même ses tendances destructrices. Décisions brusques. Attitude « rugueuse », gestes « secs », parler rude. Donne souvent l’impression d’être de mauvaise humeur. Maladroit quant il veut se faire aimer. Très passionné sous son écorce de Barbare… Attirance pour le Taureau.

BÉLIER ascendant SAGITTAIRE (Mars-Jupiter) Feu-Feu :

Deux tempéraments proches qui renforcent l’intuition, l’impulsivité, le caractère indépendant et dominateur, généreux et optimiste. Confiant à l’excès. Facile à tromper car n’imaginant pas la duplicité des autres. A besoin de croire à l’utilité de son action pour la mener à bien; besoin de foi en autrui et dans la vie. Très atteint par les déceptions et les trahisons mais un seul geste généreux suffit à le réconcilier avec l’humanité. Côté « boy-scout » qui irrite les plus lucides. Donneur de conseils mais remuera ciel et terre pour venir en aide à son prochain. Impressionnable, émotif, irritable et bon. Remarquable esprit de décision. Joueur. Peut accomplir des actes héroïques ou spectaculaires. Très chevaleresque et aimant la gloire, mais non vaniteux. Importance de la vie affective. Amours nombreuses. Attirance pour les Gémeaux.

BÉLIER ascendant CAPRICORNE (Mars-Saturne) Feu-Terre :

Contradiction entre une nature jeune, impulsive, fonceuse et une « nature a vieille », prudente, diplomate. Agit spontanément, puis se reprend. Avance par à-coups. Plus réfléchi, plus calculateur que les autres, plus ambitieux et persévérant. Avec la chance devient capable  de réussites extraordinaires dans la voie choisie, qu’elle l’entraîne vers l’action politique, les affaires, le renoncement de l’anachorète, ou le dévouement du savant. Pas toujours très souple ni très conciliant ; il s’agit de deux signes « moraux » et épris d’absolu, très à cheval sur les principes… ne serait-ce que sur les leurs. On les connaît mal. Importance du climat familial. Attirance pour le Cancer.

BÉLIER ascendant VERSEAU (Mars-Uranus) Feu-Air :

Révolté ou asocial, capable de mettre le feu aux poudres pour peu ; que l’occasion lui en soit donnée ; défend ses idées avec passion. Très indépendant et inventif, novateur ; ne s’embarrasse pas de faux-fuyants et de mondanités. Sens de l’amitié et esprit d’équipe. N’admet ni compromissions ni injustices. Fort esprit de contradiction; des coups de tête, en amour et dans la vie. Ne supporte ni un ordre, ni une contrainte. Dit ce qu’il pense avec franchise et brusquerie. Ne peut vivre et s’épanouir qu’ « en marge ». Parfois du génie ou une remarquable capacité d’invention, peut-être par imperméabilité aux idées reçues… Peut gagner de l’argent sans l’avoir cherché et en fait profiter ses amis. Beaucoup de liberté… Contacts faciles. Attirance pour le Lion.

BÉLIER ascendant POISSONS (Mars-Neptune) Feu-Eau :

Tendance à l’utopie ou nature mystique ; désir d’ « autre chose » qui n’est pas de ce monde. Plus émotif et plus sensible qu’il ne le laisse paraître. Beaucoup de charme, d’humour, de drôlerie; tendre et espiègle ; un cœur réellement charitable et compatissant. On trouve toujours auprès de lui un mot de réconfort, un repas ou de l’argent. Un peu fou et très bon. Manque de réalisme et de bon sens mais en échange, la chance et l’intuition peuvent le servir. Sait se faire aimer. Gagne facilement de l’argent et le dépense allègrement. Aime la vie et les plaisirs mais peut s’en détacher d’un seul coup. Obtient ce qu’il veut sans avoir l’air d’y toucher. Serviable, avec des accès de paresse. Aime le jeu, les voyages, les évasions, les livres. Entreprend beaucoup en imagination… parfois « pour de bon ». Attirance pour la Vierge.

Source : Joëlle de Gravelaine