femme capricorne

f_capricorne23 décembre au 20 janvier
LE CAPRICORNE AU FÉMININ

Comment la reconnaître ?

Elle a plus de charme que de beauté; encore que le signe sait illustré par quelques femmes d’une rare séduction, telle Ava Gardner ou Marlène Dietrich. Elle a toujours un air de distinction naturelle, un front haut, le regard un peu lointain, parfois impérieux – dans la colère – ou animé d’une passion silencieuse qui peut foudroyer celui qu’elle regarde. Elle préfère d’ailleurs parler avec les yeux plutôt que de recourir aux mots. Les pommettes sont hautes, souvent, le visage un peu allongé – toujours le côté caprin – le nez peu important.

La séparation entre les deux types de Capricornes est moins tranchée chez la femme que chez l’homme, encore qu’on puisse distinguer un personnage (tel Alexandra de Kent) avec des traits assez fins, un nez long et une allure aristocratique d’un autre, plus carré, avec des yeux bridés, un nez court et retroussé, un air robuste et plus « frustre ».

Mais on reconnaîtra toujours une femme du Capricorne au sillon, à la ride profonde qui, très tôt, se creuse de chaque côté de la bouche. Elle a d’ailleurs le visage très mobile, très expressif et ne peut cacher ni sa tristesse ni sa gaieté.

Elle vieillit bien et a souvent l’air plus jeune, plus épanouie après quarante ans qu’à vingt. Car elle commence alors à acquérir une certaine confiance en elle-même et perd quelques-uns de ses tenaces complexes. Elle doute de son charme plus qu’une autre et se croit toujours beaucoup plus ingrate qu’elle n’est. Elle se croit lucide alors qu’elle n’est que sévère avec elle-même.

Orgueilleuse, elle veut qu’on l’aime telle qu’elle est ; sans recours aux artifices ; il faut y voir un refus de tricher, et une extrême exigence.

Comment se porte-t-elle ?

Comme l’homme du signe, elle est active et travailleuse, ce qui lui permet d’échapper à l’angoisse qu’elle éprouverait si. elle restait seule, livrée à elle-même et à l’oisiveté.

On trouve chez elle le même tempérament arthritique, la même prédisposition aux rhumatismes, aux ennuis circulatoires, aux réactions allergiques ou cutanées, aux colites et autres troubles intestinaux. Mais elle ne s’écoute guère et se retrouve rarement au fond de son lit.

Si elle va voir un médecin, c’est pour qu’il la rassure et lui remonte le moral; elle ne fera confiance qu’à celui qui lui avouera son ignorance ou prendra ses troubles à la légère; sinon, soupçonneuse comme elle l’est, elle interprétera de façon tragique la plus petite allusion à une maladie…

Elle est sujette à la sclérose, à l’auto-intoxication et doit surveiller l’ensemble des fonctions hépato-intestino-rénales. La plupart des sports la « bousculent » trop; elle n’ âme pas courir et s’essouffle vite.

Elle est très sensible au froid et au bruit qui la rend irritable; car sa source de récupération, c’est avant tout le silence, la paix des bois, le sommeil et elle éprouve des envies de meurtre à l’endroit de ceux qui, d’une manière ou d’une autre, la privent de l’un de ses moyens de « recharge » biologique.

Elle doit absolument apprendre à se détendre, à se reposer. Elle doit aussi lutter contre sa tendance à manger plus qu’elle : n’a faim… par compensation inconsciente à ses frustrations. Elle sait pourtant se passer de beaucoup de choses, de presque tout, à condition d’être seule. Dans la solitude, elle retrouve le « fond ascétique » de sa nature. ,

Elle devra s’imposer de façon systématique quelques minutes d’exercice physique chaque jour, ne serait-ce qu’un peu de marche à pied; mais elle doit éviter de faire toujours les mêmes mouvements; tout ce qui est exercice d’assouplissement lui fera du bien.

Comme le natif du signe, elle devra éviter l’alcool, les viandes en sauce, la graisse, la charcuterie; elle peut manger des œufs, des laitages, beaucoup de fromages car elle a besoin de calcium, des yoghourts qui sont à la fois bons pour ses intestins et pour sa ligne. Enfin, elle devra éviter de trop chauffer le lieu où elle vit, sous prétexte de moins souffrir du froid; il vaut mieux qu’elle se couvre bien et se dépense davantage. On lui conseillera tous les aliments naturellement diurétiques.

Comment réagit-elle ?

La femme du Capricorne est solide et stable; on peut compter sur elle. Son pire défaut, peut-être, est de ne pas savoir jouer. Elle prend les choses comme on les lui dit ; elle croit à la sincérité des autres et tient, en toutes circonstances, à ne jamais tricher. Rien ne lui fait plus horreur que le mensonge. Lorsqu’on joue avec ses sentiments, lorsqu’on refuse de la croire, elle éprouve des colères d’une violence extrême. Qui n’éclatent pas au grand jour mais creusent profond leurs racines. Elle n’oubliera plus jamais le mot qui l’a un jour blessée, l’injustice dont elle – ou un eue aimé – a été victime.

Car elle ressent davantage les choses longtemps après les avoir vécues. On lui reproche d’être trop sérieuse, de ne pas savoir s’amuser, d’ignorer les plaisirs de la frivolité. Parmi des amis qui r font les fous s elle gardera une certaine distance et ne pourra pas vraiment participer à la fête commune. Elle ne pourra pas empêcher de regarder les autres, ne les jugera pas mais percevra la moindre fausse note, la moindre dissonance.

L’humour, cependant, la sauve dans bien des situations et il faut voir dans cet humour un autre mode de protection… une sorte de contre-feu qui la défend un peu contre une sensibilité extrême, . proche parfois de la sensiblerie. En cela, elle est profondément différente de l’homme du signe. De même, elle se montre plus expansive, plus bavarde, moins secrète que lui et se lie beaucoup plus facilement, surtout avec des êtres simples, des « gens vrais ».

Son horreur des mondanités va de pair avec son goût de l’intimité, – Elle n’aime que le tête-à-tête, la confidence, une certaine complicité des cœurs et des esprits.

Ce que l’homme et la femme du Capricorne ont en commun, c’est leur simplicité, ce « naturel absolu » qui met parfois les au mal à l’aise, leur spontanéité qui va de pair, pourtant, avec diplomatie réelle.

Comme l’homme du signe, la femme passera sa vie à surmonter les frustrations qu’elle éprouvera toujours, à se faire aimer par tous les moyens. C’est pourquoi elle cherche – avec excès – à se rendre indispensable. Elle en « fera trop » pour les autres, elle les submergera de sa bonne volonté et de ses attentions. Mais si elle ne fait pas tout ce qui est en son pouvoir, c’est elle qui se sentira coupable, et s’en rendra malade. Et c’est contre cet aspect de sa nature qu’elle doit lutter.

Pour quoi est-elle faite ?

Pour tous les métiers, où, précisément, on peut rendre service aux autres. C’est pourquoi on trouvera dans le signe des institutrices, des médecins, des avocates, des assistantes sociales… Elle s’illustrera dans les métiers médicaux et para médicaux qui exigent de la conscience professionnelle, de l’honnêteté, une nature’ scrupuleuse et persévérante, à la fois de l’activité et de la réflexion. Elle est d’ailleurs plus désintéressée que l’homme du signe. L’argent ne lui donne pas bonne conscience. Elle aura « ses œuvres »… ou exigera difficilement le salaire qui lui sera dû. Le fond de sa nature la pousse à « compter », à mettre de côté, à thésauriser.. Mais c’est là un aspect de son caractère qu’elle supporte mal et elle s’en défendra parfois par des accès de générosité ou un rapport très paradoxal à l’argent.

Elle sera heureuse d’établir un contact avec les autres, mais elle tient à travailler seule, à contrôler ce qu’elle fait ou ce que les autres font… et non l’inverse. Elle supporte mal l’autorité du e patron », sauf si c’est un être qu’elle admire sans réserve. Timide, elle sent que, si on la contrôle, elle n’osera pas prendre d’initiatives. , Avec l’âge, elle acquiert de l’assurance, parfois même une forme ; de désinvolture et de liberté de propos. Elle devient moins sensible à l’opinion des autres et c’est un grand bienfait. . 

Comment aime-t-elle ?

Elle redoute de souffrir un jour de l’abandon de l’être aimé. Pour peu que la mort fait privée de son principal soutien à un âge encore tendre, on aura affaire à un être blessé dont les cicatrices ne se refermeront jamais tout à fait. Reste donc la peur. Avec une énorme soif de tendresse et d’affection. Alors, bien souvent, ta femme Capricorne qui est aimée s’arrangera pour détruire cet amour, pour quitter la première l’homme qu’elle aime… Car il lui paraît moins douloureux et plus facile de se préparer à une souffrance que d’être foudroyée par elle; si elle provoque la rupture, elle s’efforcera de la supporter stoïquement. Malheureusement, ce piège qu’elle se tend à elle-même reste souvent inconscient et elle se plaint ensuite de ne pas avoir de chance en amour, d’être condamnée à la solitude. Un peu de lucidité devant ce mécanisme (répétitif, ô combien!) lui épargnera bien des chagrins.

Comme l’homme du signe, elle fournit un honnête contingent de célibataires. Le mariage lui fait peur et elle n’ignore pas qu’il ne représente jamais qu’une sécurité arbitraire. Et guis cette solitaire ne supporte pas si bien que cela une présence continue… Ou autoritaire. Surtout après vingt-cinq ans.

Parfois, cependant, elle s’attache à des êtres qui dépendent d’elle. Elle craindra moins ainsi d’être quittée. D’autres s’amouracheront d’hommes inaccessibles, absents, dont elles sont séparées par la distance… ayant ainsi la liberté d’aimer ou de cesser d’aimer.

Ces femmes à l’aspect un peu froid et dont le regard laisse croire qu’elles jugent sans indulgence sont en réalité des passionnées contrôlées. Les mariages tardifs leur réussissent… et le bonheur vient après quarante ans.

CAPRICORNE: TABLEAU N°10

Il est évident que tous les Capricornes ne sont pas identiques. Le facteur ascendant apporte un correctif essentiel.

Reportez-vous su tableau ci-dessous ; vous saurez immédiatement ‘ quel est votre signe ascendant.

Si vous êtes né entre le 21 décembre et le 31 décembre :

Naissance entre Ascendant
11h 4o et 12h40 Bélier
12h 40 et 14h Taureau
14h et 16h45 Gémeaux
16 h45 et 18h30 Cancer
18h3o et 21h Lion
21h et 23h40 Vierge
23h4o et 2h20 Balance
2h20 et 5h Scorpion
5h et 7h30 Sagittaire
7h30 et 9h20 Capricorne
9h20 et 10h40 Verseau
10h40 et 11h40 Poissons

 

 

Si vous êtes né entre le 1er et le 10 janvier :

Naissance entre Ascendant
11h et 12h Bélier
12h et 13h20 Taureau
13h20 et 15h Gémeaux
15h et 17h Cancer
17h40 et 20h20 Lion
20h20 et 23h Vierge
23h et 1h40 Balance
1h40 et 4h20 Scorpion
4h20 et 6h50 Sagittaire
6h50 et 8h40 Capricorne
8h40 et 10h Verseau
10h et 11h Poissons

 

 

Si vous êtes né entre le 10 et le 20 janvier :

Naissance entre Ascendant
10h20 et 11h20 Bélier
11h20o et 12h40 Taureau
12h40 et 14h30 Gémeaux
14h30 et 17h Cancer
17h et 19h40 Lion
19h40 et 22h20 Vierge
22h20 et 1h Balance
1h et 3 h40 Scorpion
3h40 et 6h Sagittaire
6h et 8h Capricorne
8h et 9h20 Verseau
9h20 et 10h20 Poissons

 

 

CAPRICORNE ascendant BÉLIER (Saturne-Mars) Terre-Feu :

Vit sur deux rythmes incompatibles. Donne l’impression du mouvement, de la vivacité; une certaine agressivité. Mais a besoin de vivre au calme, recharger ses batteries dans le silence et la solitude. Se bat courageusement pour ses idées. Très ambitieux mais a besoin de croire à ce qu’il fait. Gloire et réussite fréquentes. Violence souterraine qui explose rarement. Grande mémoire affective. Amour des voyages mais tient au pays natal, aux origines. Exemple : Henry Miller. Attirance pour la Balance.

CAPRICORNE ascendant TAUREAU (Saturne-Vénus) Terre-Terre :

Avance les yeux rivés su sol. Très attaché à la terre, aux biens de ce monde; besoin de thésauriser ; horreur du vide. Lent à mettre en colère mais rancunes tenaces : une mémoire d’éléphant. Ne pardonne pas à ceux qui ont tenté d léser ses intérêts. Un côté « pantouflard ». Aime bien vivre mais s’organise une existence où il y a peu de place pour les surprises. Aimable mais boudeur. Attirance pour le Scorpion.

CAPRICORNE ascendant GÉMEAUX (Saturne-Mercure) Te Air:

(Cf. Gémeaux-Capricorne). Nature cérébrale, intéressée par les idées, ce qui va au-delà des apparences, la mort… Jeunesse souvent marquée par des deuils qui renforcent l’aspect sérieux du tempéra ment. Intelligence rapide et analytique, capable de synthèse. S’intéresse à l’enseignement, à la transmission des connaissances. De l’humour. Prend de la distance avec tout ce qui peut le blesser. On 1e croit cynique… rien n’est plus faux. Attirance pour le Sagittaire.

CAPRICORNE ascendant CANCER (Saturne-Lune) Terre-Eau :

Désir d’une parfaite autonomie, d’une vie adulte avec des responsabilités et tentation d’un refuge dans un univers protégé. Énorme besoin d’affection, de chaleur. Met sa faiblesse en avant pour mieux garder secrète sa résistance morale réelle. Un côté drôle, clown – lorsqu’il est en confiance – enfantin… et un côté froid, réservé, ambitieux. Souvent anxieux. A du mal à quitter sa famille. Mariage tardif ou avec quelqu’un de plus âgé. Attirance pour le Capricorne.

CAPRICORNE ascendant LION (Saturne-Soleil) Terre-Feu :

Plus de présence, d’éclat, d’habileté à se mettre en valeur grâce au Lion. Personnage fort, ambitieux. Le Lion permet d’extérioriser les dons du Capricorne. Carrière aussi bien scientifique, artistique ou liée aux affaires. Sait mener sa barque et travaille avec acharnement. Ne laisse rien au hasard ; perfectionnisme total (Marlène Dietrich). Doit se méfier du surmenage. Attirance pour le Verseau.

CAPRICORNE ascendant VIERGE (Saturne-Mercure) Terre-Terre :

Deux signes secrets et inhibés. Difficile à connaître. Intelligence précise, analytique, efficace mais tend à se perdre dans le détail, à rétrécir son horizon au lieu de l’élargir. Donne plus de conseils qu’il n’en demande. Aimé de ceux qui connaissent sa bonne volonté mais peu aimé de ceux qui le jugent sur ces froides apparences. Une certaine causticité. N’aime pas le « monde ». Fait pour l’étude et la recherche; pour tirer les ficelles mais ne devrait pas être au premier plan (Richard Nixon). Attirance pour les Poissons.

CAPRICORNE ascendant BALANCE (Saturne-Vénus) Terre-Air:

Forte influence de la famille, du père, du pays natal, des u origines ». Très diplomate, apparence séduisante (Balance) mais détermination inébranlable. Sait faire des concessions, parfois pour mieux imposer sa volonté. Sens du devoir et esprit de sacrifice. Tient compte des autres. Souvent la notoriété, un rôle à jouer auprès du public (milieu du ciel en Cancer). Admirable manœuvrier. Attirance pour le Bélier.

CAPRICORNE ascendant SCORPION (Saturne-Pluton) Terre-Eau :

(Cf. Scorpion-Capricorne). Personnalité puissante, très secrète, dont on peut longtemps ignorer les desseins. Peut mettre sa volonté au service d’une oeuvre exigeant un effort surhumain (Maurice Herzog, vainqueur de l’Annapurna) ou au service du mal et de la destruction (Dr Petiot, sadique et pervers). Personnalité qui fascine et inquiète. Beaucoup d’écrivains maudits. Puissance critique; voit le défaut de la cuirasse, la faiblesse, la bêtise.. Essayiste ou philosophe amer et désabusé. (Léautaud). Attirance pour le Taureau.

CAPRICORNE ascendant SAGITTAIRE (Saturne-Jupiter) Terre-Feu :

(Cf. Sagittaire-Capricorne). Affirmation de soi plus facile que dans la structure inverse. Ambitieux mais limité, prudent, car son besoin de sécurité l’enferme. Optimiste, avec des moments dépressifs et des accès de découragement. A besoin de s’intéresser aux autres pour échapper à ses problèmes. Sagesse et assurance avec l’âge ; donne de bons conseils. Doit obéir à son côté primitif, le moins cérébral. Souvent deux mariages ou unions. Attirance pour les Gémeaux.

CAPRICORNE ascendant CAPRICORNE (Saturne-Saturne) Terre-Terre :

Caractère dur, du moins dans l’apparence. L’humour comme bouclier. Au fond, angoisse, peur, grande difficulté à se réconcilier avec soi, à s’aimer. Épreuves dans la jeunesse, deuils ; plus tard, des ennuis de santé ou des « fuites » vers l’alcool: pour ne pas affronter une solitude écrasante. Ou bien, la sagesse vient : solitude acceptée: de façon détachée et souriante. Choix entre le pouvoir, l’ambition ou la vie calme de l’ermite. Rêve de paix, aime les enfants. Attirance pour le Cancer.

CAPRICORNE ascendant VERSEAU (Saturne-Uranus) Terre – Air:

Esprit scientifique tourné vers la recherche. Travaille dans l’ombre, avec une passion insoupçonnée. Parle peu, enfermé dans un univers de réflexion. Intérêt pour l’histoire, la philosophie des sciences, l’archéologie, la linguistique, la paléontologie, tout ce qui permet de découvrir les origines et l’avenir de l’homme. Discret, effacé, distrait en apparence. Se moque de ce qu’on pense de lui. ; Esprit libre, parfois caustique mais sans malice. Tient à vivre caché. Attirance pour le Lion.

CAPRICORNE ascendant POISSONS (Saturne-Neptune) Terre-Eau :

 Sent les choses plus qu’il ne les comprend, doit se fier à son intuition. Très affectif et souvent déçu. Se réfugie dans son univers où tout est idéalisé. L’amitié prend le pas sur l’amour. Une vie marquée d’épreuves, de responsabilités trop lourdes. Donne tout sans se plaindre mais aime susciter compassion et admiration. Avec l’âge, se forge une philosophie, une sagesse intérieure (la chanteuse Dalida). Attirance pour la Vierge.

Source: Joëlle de Gravelaine