femme poisson

f_poissonsLES POISSONS AU FÉMININ
20 février au 21 mars

Comment la reconnaître ?

Souvent belle; les yeux toujours étranges, attirent et fascinent. On comprendra très vite, à l’aide de quelques noms, ce pouvoir du regard neptunien : Michèle Morgan, Liz Taylor, Ursula Andress… On voit la pureté d’un ovale, la hauteur des pommettes, la ligne nette du nez, la bouche presque effacée par rapport aux autres éléments du visage.

La voix, surtout, possède un charme indéfinissable, peut-être à cause d’un « vibrato » qui touche l’âme… comme la voix rauque de la femme Scorpion éveille la sexualité de l’homme. Il y a une musique sensible dans les phrases les plus banales. Le film « Hiroshima, mon amour » a dû sans doute une partie de son succès à la voix d’Emmanuelle Riva. Si on se laisse prendre à ses chants de sirène, on se retrouve envoûté et souvent sans comprendre par où passe la magie…

Physiquement, la femme des Poissons est plus souvent frêle qu’imposante, avec des gestes inachevés, une sorte d’hésitation, comme si un mouvement abouti représentait une entrée trop brutale dans le monde de la réalité. Pourtant, elle a de la grâce, aime la danse et semble douée pour cet art. Son corps lui sert alors à entrer dans la musique, à traduire quelque chose qui la relie à la terre et la tire vers le ciel… à exprimer en fait sa double nature. 

Comment se porte-t-elle ?

Elle a des malaises, des « états de langueur », des fatigues romantiques mais ses pâleurs passent comme-elles sont venues. Et avec sa santé fragile, elle enterre tout le monde.

A la vérité, elle n’aime ni le mouvement ni l’agitation ; elle préfère s’étendre avec un livre ou écouter de la musique ; sa nature . contemplative s’accommode fort bien de l’inaction.

Si elle appartient au type jupitérien, c’est une gourmande. Elle, doit alors proscrire tout ce qu’elle aime : les glaces, le chocolat, les gâteaux orientaux, toutes ces friandises délicates qui la font prématurément grossir.

Très sensible aux ambiances, elle doit fuir tous les lieux où elle se sent mal à l’aise. Comme elle se « branche » inconsciemment sur tout et reçoit toutes les « impressions », il est très important qu’elle prenne des précautions quant aux êtres qu’elle fréquente. Il est ‘ en effet très facile de la déprimer, de l’angoisser, de perturber un équilibre toujours fragile. Elle évitera de même les expériences occultes – qui l’attirent d’autant plus ou elle possède de remarquables facultés médiumniques – et plus encore les expériences de drogue ou l’alcool, car elle n’a pas toujours assez de volonté : pour s’arrêter et n’est pas consciente du processus d’accoutumance par lequel elle se laisse piéger.

On lui conseillera une vie assez calme, qui fasse une large place au sommeil… sans pour autant encourager sa paresse ou son lymphatisme.

Elle doit aussi se méfier de l’abus des médicaments, euphorisants et tranquillisants, somnifères ou excitants… qui lui font., plus de mal que de bien.

Les médecines naturelles, les plantes, le yoga, lui réussissent – mieux que la médecine traditionnelle. Le sel de Shussler qui lui convient (ainsi bien sûr qu’à l’homme du Signe) est Ferrum Phosphoricum. D’ailleurs seul un homéopathe se retrouvera dans la forêt de symptômes flous que les Poissons lui décriront. 

Comment réagit-elle ?

La femme des Poissons est douce, rêveuse, toujours un peu « somnambule »… Avec des manies innocentes et des lubies imprévisibles. Elle fait preuve de plus de bonne volonté que d’efficacité.

Généralement peu agressive, elle ne suscite pas de réactions hostiles chez les autres mais elle se couvre volontiers de sa carapace protectrice qui la met à l’abri des grandes émotions et des grandes souffrances. Sa sensibilité ne ressemble à celle de personne. On la verra les yeux mouillés et la gorge serrée devant un chat perdu… mais si elle en veut à quelqu’un, un éclair de haine glacée traversera son regard ; on la devine alors capable d’une insensibilité totale, presque d’une auto-anesthésie.

Elle est simple, « bonne fille », de commerce facile et agréable, ne cherchant jamais à provoquer ou à tenir tête. Quand ça ne va pas, elle rentre dans ses eaux intérieures ; là où personne ne peut l’atteindre.

Très intuitive, elle a l’intelligence de se fier à ses antennes, d’écarter les avis et les conseils. Et elle a raison. C’est elle qui, de tout le zodiaque sent le mieux les choses, perçoit ce qui est impénétrable aux autres.

Il y a en elle une gentillesse, un charme, un mystère en même temps qu’un parfait naturel qui lui vaut de vrais succès dans sa vie sociale et affective. II y a aussi en elle une poésie qui agace ou séduit, un attachement, jusqu’à sa mort, pour les contes de fée…

Pour quoi est-elle faite ?

Ses qualités profondes et ses systèmes de protection eux-mêmes font d’elle une « aide soignante », infirmière, médecin, accoucheuse très recherchée et très aimée car elle a toujours l’air d’éprouver quelque chose pour ceux dont elle s’occupe… sans que personne ne découvre qu’elle peut en même temps penser à tout autre chose. Comme elle se dédouble facilement, cela ne l’empêchera jamais de bien faire son travail.

Souvent artiste, très bonne comédienne (car elle entre dans la peau des personnages qu’elle incarne), douée d’une présence subtile elle « passe la rampe ». Le monde des arts est sans aucun doute celui où elle se meut avec le plus d’aisance.

On trouvera aussi des natives parmi les médiums professionnels, les cartomanciennes (la carte étant un tremplin de voyance qu’elle peut remplacer par n’importe quoi). Elle peut aussi s’adonner à 1a radiesthésie, être guérisseuse… etc.

Comme 1’homme du Signe, elle aime les animaux et les soigne très bien ; ses rapports avec eux sont étranges. Là aussi, le courant passe.

Ce n’est pas une femme d’intérieur (surtout la neptunienne) ,. mais encadrée, elle se plie volontiers à toutes les tâches sans les trouver rebutantes. Lorsqu’elle en a assez, elle s’arrête : c’est ‘ aussi simple que cela.

On la verra réussir dans les métiers où il faut vendre – et elle ‘ peut vendre n’importe quoi – car elle a le don de convaincre et parfois avec des arguments qui ne valent rien.

Comment aime-t-elle ?

Il n’y en a pas de plus romanesque. Il n’y en a pas de plus amoureuse. Et il n’y a rien de plus naturel pour elle que d’aimer. Il ne faut pas lui parler de M.L.F. ni de revendications féministes. A ses yeux, rien de tout cela n’a de sens:.. elle ne revendique qu’un ; droit, celui d’aimer; elle n’a qu’un désir, rencontrer un homme qui acceptera sa tendresse, se laissera aimer plus encore qu’il ne l’aimera. On ne peut pas parler de passion; sa conception de ; l’amour ne peut être masochiste, elle n’est pas en quête d’une souffrance accueillie avec gratitude… loin d’elle cette perversion-là; elle ne veut qu’être partie de l’aimé, fondue en lui, baignée par le sentiment qui l’envahit. Elle ne conçoit l’amour que comme une communion, une sorte d’extase qui n’exige nulle pensée et lui apporte le bien-être… le Nirvana…

Sans un être à chérir, elle se retrouve exactement comme le drogué en état de manque. On lui prête parfois, à cause de cela, une nature hypersensuelle et nymphomaniaque… rien de plus injuste. La sexualité est chez elle un moyen, un véhicule de l’âme et du corps… Son érotisme évoque plus le mysticisme que la pornographie!

Mais elle risque évidemment d’être plus souvent déçue que comblée ; peu d’hommes sont capables d’assumer un pareil amour; cette « avalanche » affective leur fait peur… tout en les attirant, car ils pressentent chez cette femme une qualité d’amour exceptionnelle en même temps qu’une très grande exigence. Il suffit d’un rien, d’un regard, d’un geste brusque, d’un mot dit su mauvais moment pour. que la femme des Poissons sorte de cet univers merveilleux où elle était heureuse. Mais lorsqu’elle a cessé d’aimer, elle ne souffre pas et celui qu’elle adorait la veille n’a plus sur elle l’ombre d’une emprise. Elle retrouve, d’un amour à l’autre, une disponibilité intacte, une capacité d’émerveillement jamais entamée C’est un état de grâce.

C’est ce que Richard Burton, le gallois passionné, le Scorpion violent, ne comprendra jamais chez Liz, le Poisson au cœur multiple… .

POISSONS: TABLEAU N°12

Il est évident que tous les Poissons ne sont pas identiques. Le facteur ascendant est essentiel (voir heures d’été et fuseaux horaires).

Reportez-vous au tableau ci-dessous, vous saurez immédiatement quel est votre ascendant.

Si vous êtes né entre le 21 et le 28 février (ou 29) : 

Naissance entre Ascendant
7h45 et 8h45 Bélier
8h45 et 10h10 Taureau
10h10 et 12h Gémeaux
12h et 14h30 Cancer
14h30 et 17h Lion
17h et i9 h 45 Vierge
19h45 et 22 h 30 Balance
22h30 et i h xo Scorpion
1h10 et 3 h 40 Sagittaire
3h40 et g h 30 Capricorne
5h30 et 6 h 45 Verseau
6h45 et ? h 45 Poissons

 

 

 

Si vous êtes né entre le 1er et le 10 mars :

Naissance entre Ascendant
7h12 et 8h Bélier
8 h et 9h30 Taureau
9h30 et 11h15 Gémeaux
11h15 et 14h Cancer
14h et 16h15 Lion
16h15 et 19h15 Vierge
19h15 et 22h Balance
22h et 0h30 Soorpion
0h30 et 3h Sagittaire
3h et 4h45 Capricorne
4h45 et 6h15 Verseau
6h15 et 7h15 Poissons

 

 

 

Si vous au né entre le 11 et le 20 mars :

Naissance entre Ascendant
6h3o et 7h30 Bélier
7h30 et 8h45 Taureau
8h45 et 10h30 Gémeaux
10h30 et 13h15 Cancer
13h15 et 15h30 Lion
15h30 et 18h30 Vierge
18h30 et 21h15 Balance
21h15 et 23h45 Scorpion
23h45 et 2h30 Sagittaire
2h30 et 4h10 Capricorne
4h10 et 5h30 Verseau
5h30 et 6h30 Poissons

 

 

 

POISSONS ascendant BÉLIER (Neptune-Mars) Eau-Feu :

(Cf. Bélier-Poissons). Deux tempéraments opposés : l’un fait de : passivité, de rêve; l’autre d’activité, d’agressivité. Le Bélier l’emporte dans l’enfance pour laisser peu à peu la place à l’imagination , Poissons. L’union des deux permet l’extériorisation de la vie secrète. Souvent profondément mystique. Mais s’il se retire dans un couvent, il en prendra la tête ou fondera un ordre. Beaucoup de charme, de présence, de gentillesse. On se trompe facilement sur ses intentions. Attirance pour la Balance.

POISSONS ascendant TAUREAU (Neptune-Vénus) Eau-Terre :

(Cf. Taureau-Pnissons). Tempérament voluptueux et sensuel ; très intuitif ; possède un pouvoir sur les autres qui passe par la sexualité et le mystère. Mais ne perd jamais la tête et assure sa sécurité. Accès de générosité, actes altruistes… mais qui visent à se faire plaisir à soi-même. Cherche à concilier son plaisir et sa conscience. Chance ou hasard dans la réussite. Attention aux déséquilibres glandulaires, hormonaux, surtout chez les femmes. Attirance pour Scorpion (Liz Taylor ; Burton est Scorpion).

POISSONS ascendant GÉMEAUX (Neptune-Mercure) Eau Air :

(Cf. Gémeaux-Poissons). Un chat n’y retrouverait pas ses petits. Change d’avis sans cesse, presque sans s’en apercevoir. Joue avec les autres et ses propres sentiments. Refuse de s’ennuyer. Capricieux; raisonne logiquement à partir de prémices irrationnelles. Un côté prestidigitateur, escamoteur. Charmant et impossible. Destininstable, avec des coups de chance. Artiste mais paresseux, velléitaire ou dilettante. Attirance pour le Sagittaire.

POISSONS ascendant CANCER (Neptune-Lune) Eau-Eau :

(Cf. Cancer-Poissons). Nature féminine, même chez les hommes, très intuitive, hypersensible, romanesque et fleur bleue, lymphatique et rêveuse ; projette en permanence son « film imaginatif ». Aime le changement, l’évasion; toujours amoureux d’un fantôme. Dans la vie professionnelle, plus accrocheur et énergique, grâce au milieu du ciel en Bélier. Tend à la paresse, recherche le confort et la facilité. Aime le jeu, compte sur son intuition pour résoudre les problèmes. Goût du mystère. Aime les femmes maternelles et les enfants. Fortes tendances masochistes. Attirance pour le Capricorne.

POISSONS ascendant LION (Neptune-Soleil) Eau-Feu :

(Cf. Lion-Poissons). Du magnétisme. Tend à se construire un personnage Lion qu’il n’ « est » pas profondément. D’où mythomanie, vantardise et whishfull thinking. Épreuves dans la vie qui l’obligent à se montrer plus humble, à assumer ses angoisses. Avec le temps, dons de guérison ou médiumniques. Fort égocentrisme et sincère altruisme. Souvent un divorce éprouvant; union libre à rechercher. Attirance pour le Verseau.

POISSONS ascendant VIERGE (Neptune-Mercure) Eau-Terre :

(Cf. Vierge-Poissons). Généreux et mesquin, intuitif et borné, suit les modes, désintéressé jusqu’à l’absurde et « radin ». Plusieurs métiers. Des aspirations contradictoires : entre l’art et un métier altruiste (médecin, vétérinaire). Intérêt pour l’écologie, la santé, la diététique et peut en tirer fortune. Plusieurs mariages ou unions. Moraliste en matière d’éducation et amoral dans sa vie. Attirance pour les Poissons.

POISSONS ascendant BALANCE (Neptune-Vénus) Eau-Air :

(Cf. structure inverse). Grands amoureux et grandes amoureuses, assoiffés de tendresse. Ne peut pas s’empêcher de faire du charme, même à une coccinelle. Prêt à toutes les concessions mais se détache une fois la conquête assurée. Se laisse exploiter. Manque d’énergie et de force de caractère; ne s’attache qu’aux nuances. Souvent un bon contact avec le public. Changements de métiers. Attirance pour le Bélier.

POISSONS ascendant SCORPION (Neptune-Pluton) Eau-Eau :

(Cf. Scorpion-Poissons). Intuition et charme; Par un comportement brusque, s’aliène les sympathies. Ne doit pas forcer la chance mais agir quand son instinct – et non les autres – le lui dicte. Personnalité mystérieuse qu’on a du mal à connaître ; ou bien on ne voit que l’aspect agressif du Scorpion ou bien seulement le côté rêveur et idéaliste du Poissons. Goût de la manipulation secrète ou’ quête de pouvoirs occultes qui lui donneront prestige et influence. Attirance pour le Taureau (J. Chaban-Delmas).

POISSONS ascendant SAGITTAIRE (Neptune-Jupiter) Eau-Feu :

(Cf. Sagittaire-Poissons). Doit apprendre à ne pas présumer de. ses forces ni de sa chance sur laquelle il compte trop, comme sur son intuition. Vie « ballottée » avec changements et voyages. Plus attiré par les étrangers que par ceux de sa race ou de sa nationalité. Passion du jeu, de tous les jeux. Souvent esprit religieux ou mystique, attirance pour les philosophies lointaines, le Zen… Vie rarement à la mesure du rêve, de l’idéal. Attirance pour les Gémeaux.

POISSONS ascendant CAPRICORNE(Neptune-Saturne) Eau-Terre :

(Cf. Capricorne-Poissons). Un tendre qu’on prend pour un froid ; un jouisseur qu’on prend pour un moraliste. Un côté « curé » malgré lui. Goût pour la littérature, la philosophie, la médecine, l’édition. De la faiblesse, mais recherche les responsabilités. Diplomate sans en avoir l’air. Aime la justice et l’honnêteté. Conflit entre une conscience culpabilisante et une nature moins morale. Beaucoup d’humour. Attirance pour le Cancer.

POISSONS ascendant VERSEAU (Neptune-Uranus) Eau-Air :

(Cf. Verseau-Poissons). Proche de la structure inverse; l’aspect inconscient de la personnalité domine. Fréquents changements, épreuves, luttes, inimitiés puissantes qu’il ne comprend pas. Intérêt pour l’ésotérisme, l’alchimie, le monde inconscient et symbolique. Difficile à saisir. Impossible à « emprisonner » dans un mariage mais suscite de profonds attachements. Risque par illusion, utopi Attirance pour le Lion.

POISSONS ascendant POISSONS (Neptune-Neptune) Eau-Eau :

Réceptif, perceptif, intuitif. Ne réfléchit pas mais « sent ». Tentation constante de fuite hors du réel, d’irresponsabilité. Se sent toujours innocent, ne s’encombre de rien ni de personne; s’adapte à tout mais ne s’implique jamais. Glisse entre les courants, réfugié dans son univers de e signes r et de symboles, relié à l’inconscient collectif et archaïque. Apprend sans comprendre, sait sans apprendre. Attirance pour la Vierge.

Source: Joëlle de Gravelaine