femme sagittaire

f_sagittaire
23 novembre au 22 décembre
LE SAGITTAIRE AU FÉMININ 

Comment la reconnaître ?

Elle a du « chien » ; un côté racé, élégant, une très forte présence physique et du charme peut-être plus encore que de la beauté. On la reconnaît souvent à son allure, à sa démarche assurée, sa façon de se tenir droite, de regarder les autres avec un oeil provocant. Elle ne baisse jamais le regard. Les yeux sont beaux, généralement clairs, avec des sourcils hauts mais horizontaux. Le nez est droit, pas très long, joli. La bouche grande, avec des dents bien plantées, souvent longues (Jane Fonda).

Le buste est court et la cuisse allongée; la démarche a de l’aisance ; l’ensemble dégage un air de santé et de franchise, un air d’équilibre, sportif et épanoui. Le visage, rieur, peut parfois se rembrunir d’un seul coup, sous l’effet d’une émotion ou d’une pensée mélancolique ; on voit l’orage se préparer dans ces yeux très mobiles… La femme du Sagittaire passe vite du rire aux larmes, de la sérénité à la colère, de la douceur à la brutalité. Un côté tcherkesse que ses amants redoutent. Elle a de la vitalité, le goût de la dépense physique; l’oisiveté la déprime.

Comment se porte-t-elle ?

Elle a à peu près les mêmes prédispositions pathologiques que l’homme du signe : foie fragile, vésicule biliaire nerveuse, de fréquentes réactions allergiques, toujours liées à des émotions, à des contrariétés, à des colères rentrées ou à des déceptions.

Elle a la chance, dans la jeunesse surtout, d’être « bien dans son corps », de l’accepter sans problème ; elle sait d’ailleurs s’en servir, danse avec un instinct sûr et un sens du rythme inné, de la grâce et une forme de « sensualité pour elle », pour le plaisir d’éprouver la musique et le mouvement. Mais elle doit surveiller sa ligne car elle tend facilement vers le type « Junon », bien plantée, certes, mais aussi bien en chair. Le sport et l’exercice physique ainsi qu’un strict contrôle alimentaire peuvent seuls lui éviter la cellulite, son ennemie no1. Et comme elle a tendance à se consoler quand ça ne va pas, en mangeant les bonnes choses riches en calories dont elle est friande, on voit que la lutte est âpre… Par malheur, les émotions la creusent au lieu de lui couper l’appétit!

Elle a une humeur fluctuante, comme celle du natif; elle est plus sujette encore aux états dépressifs succédant aux états d’euphorie. Parfois, elle « explose » en brusques colères, crie et se laisse aller à des manifestations « hystériques n. Il y a dans tout Sagittaire – homme ou femme – un « Jupiter tonnant » armé de sa foudre, car Jupiter n’est pas pour rien maître du signe…

Pour elle aussi, il y a nécessité d’une vie saine, équilibrée, à l’abri des grands remous et surtout d’un équilibre physique et moral maintenu grâce à un minimum d’activité physique, d’un nombre d’heures de sommeil régulier et d’une alimentation toujours contrôlée. Avec un excès de temps en temps, juste pour satisfaire sa gourmandise et entretenir sa joie de vivre.

Comme l’homme du Sagittaire, elle évitera les aliments trop gras et trop lourds, les pâtisseries, la pâte d’amande – dont elle raffole – le pain, les pâtes, tout ce qui fait grossir de façon flagrante. Elle pourra en compensation manger des viandes grillées, des crudités, – pas trop – des légumes verts (attention à l’oseille et aux épinards, très riches en acide oxalique), tomates, melon, betteraves, etc. ainsi que des crustacés et des volailles en broche.

Pour la digestion, le soir, on lui conseillera, plutôt qu’un verre d’alcool, une infusion de thym, de romarin ou de menthe. Si elle n’a pas le courage de faire de la gymnastique, il sera très souhaitable de lui faire faire de la danse moderne, de l’équitation ou de la natation.

Comment réagit-elle ?

Elle a de la personnalité et du caractère. On la trouve parfois un peu pédante ou péremptoire; on ne la trouve pas assez simple. : En fait, elle met du temps à trouver son équilibre. Dans un monde mené par les hommes, elle n’est pas à l’aise car elle entend y avoir une place à égalité, elle tient à prouver de quoi elle est capable, à affirmer son indépendance et surtout à démontrer qu’en aucun cas on ne pourra la considérer comme un objet. Alors, elle attaque ou se bat et, dans sa jeunesse surtout, manque d’humour pour tirer son épingle du jeu. Elle veut trop en faire ou trop bien faire, au lieu d’attendre son tour avec patience. L’impatience, d’ailleurs, avec la susceptibilité, s’inscrivent dans la liste de ses menues faiblesses.

C’est une nature orgueilleuse et qui ne cède pas volontiers Dans l’extrême jeunesse, on lui reprochera d’être « raisonneuses » ou « ergoteuse ». Il faut qu’elle ait raison à tout prix et ne manquera ni d’impertinence ni de courage. Il lui en reste quelque chose jusqu’à la vieillesse. Simplement, le caractère se bonifie, la philosophie venant avec l’indulgence. Et: si elle réussit, elle se sent forte et s’assagit.

Elle a l’esprit curieux, s’intéresse à mille choses, au monde en général… Son avidité intellectuelle semble insatiable. Elle a de grands projets, rêve avec force et sait convaincre son entourage tant elle y met de foi.

C’est une femme énergique et pleine de charme quand on a accès à son cœur, avec des gestes généreux et des attentions touchantes mais elle ne s’attendrit pas facilement; elle dit volontiers : « Ce qu’on veut, on le peut » et méprise en secret les faibles et les impuissants, les lâches et les imbéciles. Elle connaît des moments de profond découragement et juge l’humanité – et elle avec -avec un sauvage mépris.

Pour quoi est-elle faite ?

Si elle se bat pour l’égalité absolue avec l’homme, c’est qu’elle se sent tout à fait capable de remplir les mêmes fonctions. Intellectuellement, elle ne perçoit aucune infériorité. Et, de fait, elle dent tête avec aisance à tous les hommes qui exercent le même métier qu’elle. Elle s’intéresse d’ailleurs à la politique et y manifeste du talent, telle « le » sénateur Margaret Chase Smith.., bien que la royauté, dans l’histoire, ne lui ait pas apporté que des joies, comme à Marie Stuart ou à Christine de Suède.

Femme moderne et dynamique, elle vit avec son temps et défend des idées qui lui paraissent justes et saines. Si elle opte pour la pédagogie ou la psychologie, pour l’enseignement ou pour le journalisme, ce sera toujours dans un esprit de réforme, en croyant à ce qu’elle fait, en cherchant, le résultat, l’efficacité, plutôt que le succès personnel. Mais elle est sensible aux compliments et plus sensible encore aux reproches.

Nous trouvons donc, chez la femme du Sagittaire, les mêmes goûts et les mêmes aptitudes que chez l’homme du signe, le même esprit d’aventure et un désir constant d’accroître ses connaissances et de développer son habileté professionnelle. En général, elle y parvient fort bien. Parfois même au détriment de sa vie privée.

Comment aime-t-elle ?

Elle aime les hommes mais elle leur fait peur. Ils la traitent d’ « amazone » ou de « femme phallique » et elle leur reproche de – rarement atteindre à la qualité de ses rêves.

Très jeune, et forte comme elle est, elle attire les faibles et les « éclopés » qu’elle cherche à aider de tous ses moyens, espérant qu’elle les sauvera ou les changera. Il lui faudra apprendre, par elle-même, qu’on ne hisse jamais les faibles mais qu’ils vous entraînent toujours « vers le bas ». Plus tard, elle connaîtra des jours difficiles, parce qu’elle cherchera à tout concilier : l’amour, la carrière qui lui tient tant à cœur, la vie familiale…

Elle ne devrait faire sa vie qu’avec un homme intelligent et ‘ très indépendant lui-même qui la soutiendra dans sa carrière comme elle le soutiendra dans 1à sienne… à condition que ce ne soit ‘ pas la même. Elle trouve le plus souvent son équilibre en épousant un artiste  fauché  qu’elle aidera à vivre ; elle mettra tout en œuvre pour que le talent de ce dernier soit reconnu, sa gloire rejaillira sur elle et pourra lui suffire. Elle a un côté Pygmalion ; pour elle, il est plus important de mettre au monde les hommes au . niveau du cœur et de l’esprit, du talent et du génie, que de leur donner physiquement le jour.

Lorsqu’elle opte pour la voie conformiste, la femme Sagittaire devient une parfaite maîtresse de maison, parfaite mère de famille, parfaite épouse, faisant tout pour servir les intérêts de son mari et aider à sa réussite. L’Église lui sera même d’un certain secours, lorsqu’elle éprouvera des moments de révolte et que le vent de l’aventure soufflera sur son âme…

SAGITTAIRE: TABLEAU No 9

Il est évident que tous les sagittaires ne sont pas identiques. Le facteur ascendant apporte un correctif essentiel. Reportez-vous au tableau ci-dessous ; vous saurez immédiatement quel est votre ascendant.

Si vous êtes né entre le 21 et le 30 novembre : 

Naissance entre Ascendant
13h50 et 14h40 Bélier
14h40 et 16h Taureau
16h et 17h45 Gémeaux
17h45 et 20h30 Cancer
20h3o et 23h Lion
23h et 1h40 Vierge
1h40 et 4h20 Balance
4h20 et 7h Scorpion
7h et 9h30 Sagittaire
9h30 et 11h20 Capricorne
11h20 et 12h40 Verseau
12h40 et 13h50 Poissons

 

 

Si vous êtes né entre le 1er et le 10 décembre :

Naissance entre Ascendant
13h10 et 14h Bélier
14 h et 15h30 Taureau
15h30 et 17h10 Gémeaux
17h10 et 19h50 Cancer
9h50 et 22h20 Lion
22h20 et 1h Vierge
1h et 3h50 Balance
3h50 et 6h25 Scorpion
6h as et 9h Sagittaire
9h et I0h45 Capricorne
10h45 et 12h Verseau
12h et 13h10 Poissons

 

 

Si vous êtes né entre le 11 et le 21 décembre :

Naissance entre Ascendant
12h3o et 13h25 Bélier
13h25 et 14h50o Taureau
14h50 et 16h30 Gémeaux
16h30 et 19h10 Cancer
19h10 et 21h40 Lion
21h40 et 0h25 Vierge
0h25 et 3h10 Balance
3h10 et 5h45 Scorpion
5h45 et 8h15 Sagittaire
8h15 et 10h Capricorne
10h et 11h20 Verseau
11h20 et 12h30 Poissons

 

 

(Si vous êtes né le 22 décembre et que vous soyez encore Sagittaire, reportez-vous au tableau no 10.)

SAGITTAIRE ascendant BÉLIER (Jupiter-Mars) Feu-Feu:

Goût du risque, de l’aventure. Avant tout, besoin de mouvement et amour du voyage. Importance des rapports avec l’étranger. Très belles possibilités de réussite dues à la fois au courage, à l’optimisme et à l’enthousiasme. Les vertus sont récompensées par la chance. Tout ici est élan, spontanéité, foi qui soulève les montagnes, générosité. Importance de la vie affective qui promet de grandes joies. Attirance pour la Balance.

SAGITTAIRE ascendant TAUREAU (Jupiter-Vénus) Feu-Terre : 

Malgré un amour profond pour la vie, commune aux natifs de la structure inverse, il y a ici davantage d’épreuves, plus de vulnérabilité à la dépression, à l’émotivité. Les deuils peuvent aussi apporter des héritages et servir la réussite ou favoriser l’obtention de capitaux pour monter de grandes affaires. L’argent joue un rôle important dans la carrière et dans la vie sociale. Philosophie hédoniste; goût du plaisir et de la santé. Nature bienveillante, sympathique. Attirance pour le Scorpion.

SAGITTAIRE ascendant GÉMEAUX (Jupiter-Mercure) Feu-Air: 

L’émotivité l’emporte. Autrement dit, on a affaire ici à un « Castor » plus qu’à un « Pollux ». Un certain ? lymphatisme. Nature très joueuse… sur tous les plans… mais plus 1 sentimentale que la structure inverse. Besoin de voyages, de changements. Peur de s’ennuyer. Pas toujours très réaliste ni très « accrocheur ». Un côté inachevé, adolescent; échappe à toute emprise. Se dérobe avec gentillesse. Peur d’être dupe, d’être victime… et ne peut pas s’empêcher de faire confiance. Attirance pour le Sagittaire.

SAGITTAIRE ascendant CANCER (Jupiter-Lune) Feu-Eau :

Nature imaginative. Tend à prendre les choses au tragique. Manque d’humour et risque de se rendre malade par excès d’émotivité. Très attaché à la famille et grand amour des enfants. Tentation de s’orienter vers une profession altruiste de type médical ou vers la pédagogie. Autorité discrète. Un côté boy-scout; on ne fait jamais appel en vain à son cœur. Attirance pour le Capricorne.

SAGITTAIRE ascendant LION (Jupiter-Soleil) Feu-Feu :

Vit pour et par le sentiment; colossale affectivité. Nature rayonnante, généreuse, a grande et magnanime », toujours prête à prendre quelqu’un sous son aile. Attire les faibles et les a éclopés u. Goût du faste, des réceptions « féodales ». Nostalgie du Moyen-Age, de l’état de preux chevalier ou de châtelain. Amour des grandes familles ; excellent éducateur. Le don de se faire aimer. Besoin d’admiration… Se donne tout le mal qui faut pour susciter ce sentiment. Attirance pour le Verseau.

SAGITTAIRE ascendant VIERGE (Jupiter-Mercure) Feu-Terre :

Un peu de timidité au départ ou difficulté à échapper à une famille protectrice. Qualités de précision, d’efficacité, d’organisation. Sens commercial. Souvent deux activités en même temps ou deux métiers menés de front. Parfois l’émotivité du Sagittaire se cache sous une certaine ironie, la causticité, un cynisme de façade (Paul Meurisse). Parfois aussi, la famille organise la réussite (le jeune Donny Osmond). Attirance pour les Poissons.

SAGITTAIRE ascendant BALANCE (Jupiter-Vénus) Feu-Air :

Émotivité extrême. Tout passe par l’affectivité; intelligence toujours colorée de sentimentalité. Obtient beaucoup d’autrui par le charme et 1a gentillesse. Bon contact avec le public et notoriété fréquente. Dons pour les études et chance aux examens. Goût pour les lettres, l’édition, la librairie, tout ce qui concerne la diffusion de l’art et de la beauté. Sait faire accepter les choses. Tempérament susceptible. Les sentiments se lisent sur le visage. Plusieurs passions ou des mariages décidés sur impulsion. Attirance pour le Bélier.

SAGITTAIRE ascendant SCORPION (Jupiter-Pluton) Feu-Eau :

Nature généreuse douée d’un grand courage, d’un besoin instinctif et profond de se dépasser,d’aller au-delà de ses forces. Réalisations souvent remarquables car il y a à la fois ambition, idéalisme, force de caractère. De l’autorité; s’impose sans élever la voix. Magnétisme puissant. Édith Piaf avait le cœur d’or du Sagittaire et le-, tendances extrêmes et autodestructrices du Scorpion. Nature éternellement insatisfaite. Attirance pour le Taureau.

SAGITTAIRE ascendant SAGITTAIRE (Jupiter-Jupiter) Feu-Feu :

Instabilité et émotivité excessive. Aimé mais on lui reproche de trop se mêler de la vie des autres, d’être un a donneur de conseils A, ‘ d’être naïf. Chance, parce qu’il est généreux, rien ne désarme sa bonne volonté. Toujours prêt à consoler tout le monde. Connaît des ! états dépressifs quand il n’est plus l’ a enfant gâté des dieux n. Attirance pour les Gémeaux,

SAGITTAIRE ascendant CAPRICORNE (Jupiter-Saturne) Feu- Terre :

Des élans qui souvent se brisent contre le « mur » du Capricorne. ; N’ose pas, avant un certain âge, libérer sa nature instinctive. Un côté moral, ou moraliste. Souvent, bouleversements dans l’enfance. Question des origines ou du père posée, le plus souvent douloureusement. Grande exigence de soi, sentiment de culpabilité, d’insatisfaction ou auto-punition. Tend vers, ou désire accéder à… la sagesse. Attirance pour le Cancer.

SAGITTAIRE ascendant VERSEAU (Jupiter-Uranus) Feu-Air :

Très heureuse combinaison ; met au premier plan les sentiments d’amitié et de solidarité. Bonté profonde et fidélité à ceux qu’on aime. Grandes possibilités, à condition qu’il y ait recherche. Esprit plutôt scientifique. Son but : servir la collectivité. Désintéressement extrême dont les autres ont tendances à abuser. Rôle important du mariage dans la réussite; très indépendant; champion de la liberté, des idées nouvelles. Attirance pour le Lion.

SAGITTAIRE ascendant POISSONS ( Jupiter-Neptune) Feu-Eau:

Impossible de se contenter de ce qu’on a, de se satisfaire de la réalité; recherche toutes les évasions; passion du voyage. Généreux et insouciant devant les choses matérielles. Un certain lymphatisme mais la chance existe, souvent les honneurs. Déception dans l’expérience conjugale; ne supporte pas la mesquinerie. Met en péril sa sécurité pour se contraindre à bouger, s’interdire de céder à la tentation du bien-être. Attirance pour la Vierge.

Source: Joëlle de Gravelaine