femme scorpion

f_scorpion
23 novembre au 22 décembre

LE SCORPION AU FÉMININ

Comment la reconnaître?

Elle a de la présence. Peu d’êtres possèdent autant de magnétisme. L’œil est souvent bridé, allongé : l’œil du serpent. Parfois des cheveux roux… comme ceux des sorcières qu’on brûlait autrefois. La voix surtout est reconnaissable; une voix qui vient du ventre, une voix « de gorge » ou « de sexe », grave et un peu rauque. Laureen Bacall, Edwige Feuillère, Piaf, Maria Casarès ; ces voix espagnoles quand elles sont un peu sourdes. En elle, un air de mystère, quelque chose qui attire et qui inquiète ; la femme fatale, celle pour laquelle les hommes se ruinent ou se tuent. Elle a de longues mains nerveuses, un peu sèches, et aime à laisser pousser ses ongles qui deviennent comme des griffes. Parfois, elle les peint avec un vernis rouge foncé et les orne de bagues lourdes.

Elle a d’étranges pouvoirs. Un côté envoûtant qu’elle cultive avec soin. Le corps est sinueux, « sexy ». Elle est parfois très belle, d’une beauté à couper le souffle; ou bien elle fait partie de ces « laides » auxquelles on connaît de nombreux amants et dont la personnalité écrase sans peine les « ravissantes » qui n’ont rien dans la tête.

Comment se porte-t-elle ?

Comme l’homme du signe, la native du Scorpion souffre souvent d’ennuis directement liés à sa sexualité, qu’elle ait un mauvais équilibre hormonal, des règles douloureuses, qu’elle soit sujette aux hémorragies ou aux inflammations de type vaginite. Ou bien encore qu’elle soit frigide ou nymphomane. Ce qui n’est : pas incompatible. Une surveillance médicale régulière semble donc souhaitable, de l’adolescence à la ménopause. Elle est également sujette à la stérilité et aux fausses couches. Pourtant, lorsqu’elle est mère, elle se transforme en louve, défendant ses petits avec une extraordinaire âpreté.

Comme le natif, elle possède une remarquable endurance et, même accablée de tous les maux, elle continuera à travailler ou à « tenir ». Les menaces et les troubles les plus réels viennent toujours de son tempérament anxieux, de ses tendances autodestructrices, de sa façon de transformer ses conflits intérieurs en ,,,maladies. C’est pourquoi le médecin est bien souvent, avec elle, complètement dépassé. Le neuropsychiatre ou le psychanalyste ; obtiendront de meilleurs résultats parce qu’ils l’aideront à prendre conscience de son agressivité et de son anxiété. Les médecines parallèles donnent aussi de bons résultats.

Elle doit éviter la présence des êtres de type « vampire », c’est-à-dire ceux qui viennent recharger leurs batteries auprès d’elle et qui la laissent ensuite déprimée, sinon épuisée. Elle doit aussi fuir les suicidaires, les anxieux qui risquent de réveiller en elle ses pulsions les plus négatives. Elle doit absolument fuir les expériences occultes trop poussées, la drogue, l’alcool à haute dose, tout ce qui peut ouvrir des brèches dans son système de défense, faire remonter à la surface les démons enchaînés dans les enfers de Pluton, maître du signe.

Chacun connaît l’histoire du scorpion et de la grenouille: la forêt est en flammes et tous les animaux fuient vers le fleuve; le scorpion avise une grenouille et lui dit : « Grenouille, laisse-moi m’installer sur ton dos et fais-moi traverser le fleuve. » Et la grenouille de répondre : « Tu veux rire! Si je t’aide à traverser, quand tu seras sur mon dos, tu me piqueras et je mourrai. – Allons donc, rétorque le scorpion, si je te pique et que tu meures, je me noierai , aussi. » Convaincue, la grenouille laisse monter le scorpion sur son dos. Mais au milieu du fleuve, le scorpion pique la grenouille qui avant de mourir lui dit: « Qu’as-tu fait? tu vas mourir aussi! » et le scorpion lui répond : « Que veux-tu, je suis un Scorpion… » et ils se noient tous deux…

Il existe bien dans le signe cette force autodestructrice qui fonctionne en dépit de toute logique. C’est elle, avant toute chose, que la femme Scorpion doit exorciser si elle veut éviter la maladie, l’accident ou l’échec affectif. La femme, plus « conditionnée » que l’homme à taire ses colères ou à les refouler doit à tout pris trouver un moyen de canaliser efficacement son agressivité. Celle qui n’y parvient pas risque de passer sa vie à« traîner » de médecin en médecin.

Sur le plan alimentaire, on lui conseillera le même régime que l’homme; elle a tendance à se trouver grosse alors que la majorité des femmes envieraient sa silhouette. Mais un régime draconien est encore un moyen de se maltraiter soi-même. En matière de sexualité, elle attire souvent les « dingues » les pervers et lorsqu’elle se laisse aller à tenter certaines expériences, elle se désespère et trouve de nouveaux mécanismes auto-punitifs.

La démesure et l’excès la concernent mais elle gagnera toujours à rechercher un certain équilibre et à mener une vie saine, à sublimer ses tendances dans une voie altruiste, dans un dévouement qui peut alors être sans frein.

Comment réagit-elle ?’

La femme du Scorpion a du caractère et de la personnalité. Elle ignore la tiédeur et ses rancunes sont aussi tenaces que ses attachements. Elle impose sa volonté presque sans s’en apercevoir ; même quand elle s’exprime avec douceur, comme pour feutrer son autorité. Mais plus elle fait la vois douce et moins on risque de s’opposer à elle comme si l’on pressentait le feu du volcan sous la montagne paisible.

Elle aime séduire et faire du charme, mais pas à la manière de la Balance qui cherche avant tout à se faire aimer; chez la femme du Scorpion, on se demande toujours si ce n’est pas pour s’assurer un esclave de plus, si elle ne cherche pas avant tout à réduire l’autre à sa merci. Même lorsqu’elle est passionnément sincère, on ne peut pas s’empêcher de penser qu’un rapport de force se prépare.

Elle est intelligente, avec une rare pénétration de jugement, comme si elle avait le don de voir au-delà des évidences et surtout su-delà des mots. Elle détecte le mensonge; pas. besoin de sérum de vérité… son œil-laser a tôt fait de deviner l’intention cachée de l’autre.

Pour quoi est-elle faite ?

La femme du Scorpion fait une espionne idéale : elle sait garder un secret et se taire, possède un grand courage ; elle est difficile à connaître et ne s’embarrasse pas de scrupules. Dans la vie, elle peut faire de grandes choses à condition qu’il soit beaucoup exigé d’elle. Elle a besoin des difficultés, de l’adversité, des obstacles. Il n’est pas de défi qu’elle ne soit tentée de relever.

Elle réussira bien dans la voie médicale ou paramédicale; la biologie ou la recherche pharmaceutique peuvent aussi l’attirer ainsi que la bactériologie. Comme elle a le goût de faction, elle peut aussi mettre une affaire sur pied et s’en occuper efficacement : elle osera tirer les cordons de sonnettes, défendre ses intérêts, se battre, en un mot.

Comme elle a de la beauté et du caractère, elle est souvent sollicitée par les photographes et les cinéastes. Mais si elle trouve agréable de gagner vite et facilement de l’argent, elle supporte mal d’être exploitée comme un objet; la révolte ne tarde généralement pas.

Comment aime-t-elle ?

Avec passion mais aussi avec un côté « mante religieuse » qui ne laisse pas d’effrayer les hommes. Certes, celui qui est aimé d’elle ne rencontrera plus jamais une femme de sa trempe et toute autre relation amoureuse lui semblera fade. Mais elle le fera vivre sur des montagnes russes, avec des cris, des coups de poignards – moraux sinon physiques – des grands moments d’exaltation, des crises de dépression et des raffinements de panthère… tout ce qui peut constituer une fascinante névrose. Les hommes disent volontiers que les femmes saines et calmes les ennuient et qu’ils vivent plus intensément avec ces créatures irrationnelles et superbes. A partir d’un certain âge, les autres femmes commencent à prendre leur revanche. Ou bien la femme du Scorpion met de l’eau dans son vin et ne griffe plus avec autant de conviction…

Lorsque la femme du Scorpion rencontre un homme digne de son admiration, un peu saint, ou chercheur génial, elle peut enfin donner sa mesure et devenir une compagne exceptionnelle. Elle le secondera, saura le conseiller, usant de son intuition et aplanissant la route pour son « grand homme » plongé dans ses cornues ; chienne de garde vigilante, nul ne viendra à bout de sa détermination. Il ne faut jamais sous-estimer l’influence d’une femme Scorpion sur son mari et, si celui-ci connaît des revers de fortune, elle se battra à ses côtés, sans jamais faiblir. S’il réussit, il ne fait pas de doute que c’est à elle qu’il le-devra.

SCORPION: TABLEAU No 8

Il est évident que tous les Scorpions ne sont pas identiques. Le facteur ascendant apporte un correctif essentiel. Reportez-vous au tableau ci-dessous; vous saurez immédiatement quel est votre ascendant.

Si vous êtes né entre le 21 et le 31 octobre :

Naissance entre Ascendant
15h40 et 16h40 Bélier
16h40 et 18h  Taureau
18h et 20h Gémeaux
20h et 22h30 Cancer
22h30 et 1h Lion
1h et 3h40 Vierge
3h40 et 6h30 Balance
6h30 et 9h Scorpion
9h et 11h40 Sagittaire
11h40 et 13h20 Capricorne
13h20 et 14h40 Verseau
14h40 et 15h40 Poissons

 

 

Si vous êtes né entre le 1er et le 10 novembre:

Naissance entre Ascendant
15h et 16h Bélier
16h et 17h25 Taureau
17h25 et 19h Gémeaux
19 h et 21h45 Cancer
21h45 et 0h25 Lion
0h25 et 3h Vierge
3h et 5h50 Balance
5h50 et 8h20 Scorpion
8h20 et 11h Sagittaire
11h et 12h45 Capricorne
12h45 et 14h Verseau
14h et 15h  Poissons

 

 

Si vous êtes né entre le 11 le 21 novembre :

Naissance entre Ascendant
14h30 et 15h20 Bélier
15h20 et 16h45 Taureau
16h45 et 18h30 Gémeaux
8h30 et m 21h10 Cancer
21h10 et 23h40 Lion
23h40 et 2h25 Vierge
2h25 et 5h Balance
5h et 7h45 Scorpion
7h45 et 10h20 Sagittaire
10h20 et 12h Capricorne
2h et 13h20 Verseau
13h2o et 14h30 Poissons

 

 

(Si vous êtes né un 22 ou un 23 novembre et que vous soyez encore Scorpion reportez-vous au tableau no 9.)

SCORPION ascendant BÉLIER (Pluton-Mars) Eau-Feu :

Le Scorpion occupe ainsi la Maison VIII du thème ce qui en renforce les valeurs. Fascination de la mort ou tendances morbides. Un côté sadique mais qui peut se retourner brusquement contre soi et réveiller les tendances suicidaires latentes. Structure difficile, douloureuse, passionnée, assoiffée d’absolu… incapable d’apprivoiser le relatif. Vit sur un volcan. Une agressivité violente, brutale… qui doit être canalisée : peut faire un excellent chirurgien, un dentiste, un psychiatre, un espion, un policier, etc. De l’ambition et de la force. Un pouvoir sur les autres. Peut faire de grandes choses s’il trouve une cause à laquelle se dévouer corps et âme. Nature baudelairienne. Attirance pour la Balance (Bob Kennedy).

SCORPION ascendant TAUREAU (Pluton-Vénus) Eau-Terre :

Très sensuel mais parfois pervers ou « compliqué » ; parfois au contraire, épousera par besoin d’expiation un être qui le fera souffrir. Puissance de l’instinct et sexualité exigeante. Plus souriant, plus « social » que la structure inverse mais d’un égoïsme forcené bien qu’inconscient. II « existe » et les autres doivent se plier à sa manière de vivre. Et pourtant capable, au moment où on s’y attend le moins, d’un sacrifice extrême pour un être qui « compte ». Très jaloux et très possessif. Difficile mais attachant. Souvent attiré par la voie scientifique ou la recherché. Parfois un novateur ou un «découvreur » mais a parfois du mal à s’imposer parce qu’il refuse des concessions. Un côté ours. Attirance pour le scorpion.

SCORPION ascendant GÉMEAUX (Pluton-Mercure) Eau-Air :

(Cf. Gémeaux-Scorpion). Diaboliquement intelligent. Manie habilement le paradoxe : se sert des mots comme d’une arme. Très doué pour l’écriture, souvent le don d’enseigner mais risque d’exercer une trop forte influence… encore que moins pernicieuse peut-être que dans la structure inverse. justifie tout par le raisonnement, la logique ; se veut rigoureux. Don pour les mathématiques et l’abstraction. Ne se supporte que lucide. Intérêt pour toutes les sciences, pour la médecine… mais avec le besoin de tout vérifier par lui-même. Refus de se « faire avoir s, même par l’amour. Un côté secret. Quelqu’un sur qui tous les jugements qu’on porte sont faux. Difficile à connaître; ne fera rien pour se faire aimer… au contraire. Toujours la peur d’être dupe ou que l’autre soit dupe. Une manière d’être honnête. (Illustration : Paul Valéry.) Attirance pour le Sagittaire.

SCORPION ascendant CANCER (Pluton-Lune) Eau-Eau :

Vie psychique intense… mais il faut ici se défier des fantômes qui rôdent dans l’inconscient, des fantasmes, des rêves morbides, de tout un univers secret, « aquatique », dominé par une imagination qui incite trop souvent à voir les choses en noir. Se sent prisonnier de son univers qui l’isole de la réalité et l’empêche d’assumer ses responsabilités. Un côté terriblement masochiste : recherche presque systématiquement les êtres qui le feront souffrir. Avec des dons et des facilités évidents, il peut aussi s’installer dans l’échec. L’évolution dépend essentiellement des influences subies et contre lesquelles le sujet ne peut pas se défendre. Nature très anxieuse. Passion malheureuse dans la jeunesse. Peut atteindre à plus de détachement avec l’âge. Attirance pour le Capricorne.

SCORPION ascendant LION (Pluton-Soleil) Eau-Feu :

Personnalité forte à laquelle il ne fait pas bon se heurter. Puissance créatrice qui bouleverse tout, renverse tout, s’impose par la force, par le magnétisme personnel. Fascine les autres. On ne lui résiste pas. Colossale puissance de travail et endurance qui épuise l’entourage. Impossible à « suivre ». Un côté despotique, tyrannique. Importance des racines, des origines, du pays natal ou de l’influence de la famille. Cherche les affrontements, les combats. Orgueilleux. Très généreux et parfois très vachard. Besoin effréné d’action et d’action monarchique. Ne consulte jamais les autres : ce sont eux qui plient ou s’inclinent. Va jusqu’au bout de ce qu’il entreprend, n’abandonne jamais ce qu’il convoite. L’obstination paie. Picasso : un pur Scorpion-Lion. Attirance pour 1e Verseau.

SCORPION ascendant VIERGE (Pluton-Mercure) Eau-Terre) : (Cf. Vierge-Scorpion).

Très forte influence des frères et sœurs qui sont un élément de rivalité ou de stimulation. Réussite aisée dans les études. Nature consciencieuse et studieuse, soucieuse de bien faire. Sens critique aigu mais qui s’exerce aussi bien à son propre endroit qu’à celui des autres. Personnalité forte mais qui souffre d’inhibitions, de complexes, d’anxiété ou qui a peur de ses «démons ». Doit sa réussite à la persévérance, à la conscience professionnelle. Timidité apparente mais des violences et des passions secrètes. Sens des responsabilités. Succès dans la jeunesse ou vie professionnelle reposant sur une double activité. Attirance pour les Poissons.

SCORPION ascendant BALANCE (Pluton-Vénus) Eau-Air :

On trouve cette structure chez de Gaulle et F. Mitterrand. Puissance s’exprimant à travers la séduction ou la diplomatie. Séduit et fascine en cachant son jeu. Conflit entre l’amour des autres et le désir de les détruire ou de les dominer. Le bourreau qui voudrait sauver sa victime. Souvent le sadisme se retourne contre soi. Ce qui fit dire à J: P. Melville à propos d’Alain Delon, Scorpion-Balance: « Il est plus auto-sadique que sadique. » Se priver des choses, s’exposer, se jeter des défis. L’argent est une conquête, non un besoin. Influence sur le public, sur la foule. Attirance pour le Bélier.

SCORPION ascendant SCORPION (Pluton-Pluton) Eau-Eau :

Personnage soit tout à fait agressif, « assassin », inquiétant, soit tout à fait victime. Il ne lui arrive rien comme aux autres. Toujours aux extrêmes du bien et du mal; très anxieux et très dépressif mais doué d’une énergie psychique peu commune qui lui permet de réagir et de renverser les obstacles les plus redoutables. Souvent des problèmes sexuels, soit par excès, sait par angoisse entraînant l’impuissance soit – comme c’est le cas de Gilbert devenu Gi1da, par aberration biologique. Souvent sadique et masochiste tour à tour. Abandonné ou malheureux, s’installe dans une « conduite de deuil » qui absorbe son esprit tout entier et vire à l’obsession. Les grands jaloux. Aussi difficile à vivre pour soi que pour les autres. Attention aux dépressions et aux tentations suicidaires. Attirance pour le Taureau… qui devient ici un symbole de vie.

SCORPION ascendant SAGITTAIRE (Pluton-Jupiter) Eau-Feu :

Ambition et désir de faire de grandes choses mais les buts demeurent secrets ou le sujet place devant lui de tels obstacles qu’il ne pourra jamais les renverser tous. Besoins de se dépasser, de se surpasser, tout en restant obscur. Parfois la tentation de se retirer du monde, de vivre une expérience mystique ou religieuse. Se crée de toutes façons ses propres convictions. Met parfois son orgueil dans l’humiliation. Besoin d’un idéal qui « force l’âme » à progresser. Doit se méfier de son inconscient, de ce qui motive véritablement ses actions. Très forte influence du père, clef du comportement Attirance pour les Gémeaux.

SCORPION ascendant CAPRICORNE (Pluton-Saturne) Eau- Terre :

Grande force de caractère mais nature tourmentée à la fois ambitieuse et attirée par l’ascèse, orgueilleuse et détachée, passionnée par les problèmes d’origine, de quintessence. Une énergie, une volonté remarquables. Beaucoup d’endurance et de résistance morales. De la dureté. Le caractère est fort et s’impose sans effort mais le sujet ne cherche pas à séduire. Un certain goût de la souffrance, comme valeur rédemptrice. Une intelligence aiguë, lucide. Tentée de disséquer; passion de l’invisible: voir ce qui est de l’autre côté des choses.. La gloire n’est pas rare. Dons pour l’écriture mais plus essayiste ou philosophe que romancier. (André Malraux). Attirance pour le Cancer.

SCORPION ascendant VERSEAU (Pluton-Uranus) Eau-Air :

Trouve sa voie hors des sentiers battus et doit lutter pour imposer ses convictions. Doué pour la recherche, les sciences, les grandes idées, les grands projets révolutionnaires; aime à marcher à contre-courant, à bousculer les idées reçues. Généreux, désintéressé ; donne volontiers ce qu’il a. D’une fidélité exemplaire à ses amis. Peut connaître la gloire (Soleil au milieu du Ciel) ; de toute façon consacre l’essentiel de sa vie, de son imagination, de ses forces, à sa vie professionnelle. Souvent du génie. Le mariage peut jouer un rôle déterminant dans la réussite. Attirance pour le Lion.

SCORPION ascendant POISSONS (Pluton-Neptune) Eau-Eau :

Nature essentiellement psychique, intuitive, médiumnique ; doit se fier à son instinct, à son « troisième oeil » plutôt qu’à sa raison. Peut être un artiste inspiré (Signac) ou un inadapté, un marginal. Sombrera dans la drogue, l’alcoolisme, l’auto-destruction ou mettra ses dons à la disposition des autres et deviendra guérisseur. Se méfier néanmoins des expériences occultes, de la tentation qu’on peut éprouver à « manipuler » autrui, à exercer sur lui ses pouvoirs, à jouer les mages:.. Importance de l’étranger et des voyages… du dépassement des frontières. Nature insatisfaite, souvent nomade ou errante. La chance peut venir. Comme les épreuves, de la façon la . plus insolite. Attirance pour la Vierge.

Source: Joëlle de Gravelaine